Contactez-nous

Qui
sommes-nous ?

Nous suivre sur Instagram

  • Instagram

© 2019 Anthony & Clémentine

Proudly created with Wix.com

1 semaine à Rhodes

Mis à jour : 21 août 2019

Après être restés au Luxembourg pendant quelques semaines, nous avons décidé de partir en Grèce et plus précisément à Rhodes. Au programme: découverte de l'île puisque nous ne nous y étions jamais rendus avant mais également repos avant notre déménagement à Aix-en-Provence dans le cadre de nos études.


Pour le logement, nous avons profité d'une promotion à notre agence de voyages: une semaine en All Inclusive à l'hôtel Horizon (4*) qui est idéalement situé puisqu'à une vingtaine de minutes à pieds du centre de la ville de Rhodes. Nous avons payé 900€ par personne pour l'avion, la navette aéroport/hôtel et l'hébergement.


Quand nous retournerons à Rhodes, nous ne prendrons plus un hôtel comme cela mais des logements plus typiques et nous louerons une voiture pour faire le tour de l'île et la visiter.


Jour 0:


Le décollage étant tôt, nous nous sommes rendus la veille à l'aéroport de Charleroi (Bruxelles Sud pour faire un peu plus vendeur). Dans un tel scénario, nous séjournons toujours à l'hôtel IBIS de Fleurus (3*) car celui-ci propose un forfait très intéressant: 89€ pour une nuit, 7 jours de parking et la navette entre l'hôtel et l'aéroport A/R. Si vous êtes intéressés, il s'agit du package "park and fly".


Jour 1:


Levés à 4h30 pour prendre le taxi jusqu'à l'aéroport (15 minutes de trajet), nous enregistrons nos bagages, passons la sécurité et puis attendons sagement et impatiemment notre avion Tuifly. Nous en avons profité pour prendre le petit-déjeuner chez Paul (le repas n'étant pas compris dans l'avion puisque désormais c'est une compagnie "low-cost").


Après un peu plus de trois heures de vol, nous sommes arrivés à l'aéroport de Rhodes. La navette Tui nous attendait et nous a déposés directement à notre hôtel: le Rhodos Horizon Resort.

Nous avons été accueillis avec une coupe de bulles et une rose pour madame. Par chance, notre chambre était déjà prête. Nous avons donc pris possession de celle-ci qui était fonctionnelle mais sans charme particulier.


Après une petite sieste, nous avons profité de l'une des trois piscines de l'hôtel et de la plage qui se situe juste en face de l'hôtel. Malheureusement, il y avait pas mal de galets comme vous pouvez le voir sur la photo, ce qui n'était pas des plus agréable pour nos pieds.


Ensuite, nous avons siroté quelques cocktails (on vous rappelle que l'abus d'alcool est dangereux pour la santé) puis nous avons gouté le buffet en libre service pour le dîner. Il y avait beaucoup de choix mais malheureusement ce n'était pas très varié et souvent assez gras. Ensuite, nous avons bu un dernier petit verre et sommes remontés dans notre chambre.


Jour 2:


Après une grasse matinée, nous avons été prendre le petit-déjeuner (malheureusement à partir de 11h il ne restait que très peu de choses) qui est bon mais sans plus, le gros point faible étant les jus de fruits industriels. Ensuite, nous avons décidé d'aller nous balader et de rejoindre la vieille ville de Rhodes. Nous avons longé la mer qui était d'un bleu magnifique pour ensuite prendre des rues commerçantes et nous sommes arrivés face au château: le palais des Grands Maîtres qui abrite le musée byzantin de la ville présentant de magnifiques fresques et icônes de la période byzantine.


Le palais des Grands Maîtres a été un des premiers édifices construits par les chevaliers et est aujourd’hui un musée où l'on peut découvrir l’histoire de Rhodes et découvrir les appartements du Grand Maître. Malheureusement, la plupart du mobilier a été détruite lors de l’explosion d’un stock de munitions en 1856.


Nous avons ensuite flané dans les rues et ruelles pour découvrir le centre en douceur. Nous avons pu admirer l'église de Sainte Trinité (Agia Triada) ainsi que la mosquée de Soliman construite lors de la conquête de l’île par les Turcs.


Eglise de la Sainte Trinitée

Mosquée de Soliman

Ensuite, nous sommes rentrés à l'hôtel pour profiter de la piscine, de la plage et finalement, nous avons pu admirer un magnifique couché de soleil.


Jour 3:


Après un petit-déjeuner identique à celui de la veille, nous sommes retournés dans le centre de la ville. Nous avons visité le musée archéologique qui est situé dans l'édifice gothiqu qui abritait l'hôpital des Chevaliers de Saint-Jean. Il regroupe la majorité des objets découverts sur Rhodes et les autres îles du Dodécanèse.

Nous avons emprunté la rue des chevaliers qui est encore la principale artère de la vieille ville. Elle était utilisée par les Chevaliers qui se rendaient au palais des grands maîtres. Celle-ci est jonchée d'auberges qui sont des résidences palais des nationalités différentes des Chevaliers. Il ne subsiste que 4 auberges de nos jours: celle d'Italie, de France, de Provence et d'Espagne.


Ensuite, nous sommes descendus vers le port où nous avons vu pour la première fois le fameux emblème de la ville: la biche et le cerf qui encadrent le port de Rhodes et qui soutenaient le légendaire Colosse détruit en 226.


Après avoir visité la vieille ville, il suffit de franchir les remparts pour découvrir la partie moderne de la ville qui se nomme Mandraki.


On peut également trouver des bâtiments caractérisant les temps de l'occupation italienne comme le palais de l'Archevêque, l'hôtel de ville, la banque de Grèce ou encore le théâtre national. Toujours dans Mandraki, se trouvent de nombreuses boutiques.


Après ces quelques kilomètres de marche, nous sommes retournés à l'hôtel pour aller à la plage.


Le soir, encore une fois, nous avons décidé de contempler le magnifique couché de soleil depuis la plage pour ensuite, aller diner dans le restaurant qui est un peu plus "gastronomique" de l'hôtel où le service se fait à table et qui permet de choisir entre une viande ou un poisson. C'était vraiment mieux que le self.

Jour 5:


Aujourd'hui, le réveil sonne un peu plus tôt car nous avons opté pour une excursion afin de découvrir un peu plus l'île. On ne va pas cacher le fait que nous étions perdus entre les différents opérateurs de l'île qui proposent des tours parfois assez semblables mais aux prix pouvant aller du simple au double. Notre choix s'est porté sur une excursion qui présentait 3 points importants de l'île. Etant en pleine saison touristique, des personnes nous avaient déconseillé de faire Lindos et donc, nous visiterons ce superbe endroit lors de notre prochaine venue.


Le bus nous a récupéré devant notre hôtel puis nous sommes partis en direction de Kallithéa où se trouvent des thermes connus mondialement surtout à la fin du vingtième siècle. Ils étaient réputés pour leurs vertus thérapeutique et curative. Le billet d'entrée coûte 3€. Ce lieux accueille également des expositions et des concerts et a même été un lieu de tournage de films.

Il y a aussi une très belle plage qui fait partie des plages privées les plus populaires de l'île.





Ensuite, nous sommes remontés dans le bus pour nous rendre à la vallée des papillons dont le prix du billet d'entrée est de 9 euros par personne. C'est une des attractions phares de l'île et elle est assez unique au monde car il s'agit d'un habitat exceptionnel pour le papillon Panaxia Quadripunctaria. Ce vallon boisé de pins est traversé par un ruisseau, des chemins ombragés, des petits bassins et des petites cascades. Des ponts de bois enjambent la petite rivière de Pelecanos en différents endroits.


La vision de cette colonie a quelque chose de magique, surtout lorsqu’ils s’envolent en même temps et forment un impressionnant nuage où l’on distingue enfin la couleur orange de leurs écailles. C'était très impressionnant tout comme le fait de voir des centaines d'individus accolés sur un tronc d'arbre comme sur la photo ci-dessous.

Finalement, nous nous sommes rendus à Filerimos qui abrite un monastère et qui offre une vue panoramique sur l'île dont la petite ville d'Ialyssos et la baie d'Ixia et Trainda. S'il n'y a pas de nuages, on peut voir les côtes de l'Asie Mineure. Ce mont est situé à une quinzaine de kilomètres de la capitale et a une altitude de 267m.


Ce mont est idéal pour découvrir la nature de Rhodes et une route mène jusqu'au sommet où se trouve le monastère. Il faut savoir que s'est tenue l'Acropole de l'ancienne ville d'Ialyssos dédiée à Athena sur ce mont.


Jour 6:


Nous nous sommes rendus à l'acropole de Rhodes et à l'Ancien théâtre. Le dénivelé pour y est arriver est important et sous la chaleur ce n'était pas des plus agréable surtout qu'il n'y a pas beaucoup de zones ombragées. Le site se trouve à environs deux kilomètres de la vieille ville sur le mont Smith.





Nous avons pu admirer les vestiges d'un stade, d'un théâtre et le temple d'Apollon. L'accès au site est gratuit mais ce n'est pas très grand.


Finalement, pour notre dernier après-midi nous avons profité de la plage pour se reposer de cette semaine remplie de découvertes.


Bilan du séjour:


Nous avons vraiment adoré l'île et il nous reste encore plein de choses à découvrir sur celle-ci notamment la moitié sud de l'île dont la ville de Lindos dont nous avons eu de magnifique échos. Nous y retournons en-dehors des périodes touristiques car il est vrai qu'il y a beaucoup de monde et pour découvrir certains aspects, ce n'est pas toujours évident.


Même si l'hôtel n'était pas parfait, nous pouvons tout de même le recommander aux personnes cherchant un hôtel près de la vieille ville et qui veulent profiter de la plage et des piscines.


A & C

6 vues